Mutuelles Labellisés « seniors »

Le saviez-vous ? Le gouvernement a pour projet d’élargir à l’ensemble de la population une couverture mutuelle santé.

Ainsi, le président François Hollande a déclaré lors du 41e Congrès de la Mutualité en juin 2015 :

Je veux que la généralisation de la complémentaire santé soit effective pour les retraités d’ici à 2017

Les engagements en matière de mutuelles seniors

On le voit, le Président Hollande, en juin 2015, a pris des engagements et notamment une généralisation de la mutuelle santé pour tous.

Marisol Touraine ministre de la santéAujourd’hui c’est la ministre de la santé Marisol Touraine qui a annoncé, à son tour, lors de la présentation du projet de loi de financement de la Sécurité sociale 2016, des contrats « moins chers, labellisés » en faveur des personnes âgées de plus de 65 ans.

Ce changement fait suite à la réforme touchant l’ensemble des entreprises issue de l’Accord National Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2013, transposé dans la Loi du 14 juin 2013 relative à la sécurisation de l’emploi au premier janvier 2016.

Vous n’avez certainement pas échappé aux nombreux messages publicitaires vantant les mérites des contrats de mutuelles santé des uns et des autres !

D’ici quelques mois, l’État voudra mettre en place une généralisation pour tous d’un accès à une mutuelle de santé. Pour ce faire, l’État véhiculera cette couverture pour les personnes âgées de 65 ans et plus.

Les points forts de la réforme sur les mutuelles santé

La réforme en préparation présente quelques points forts qu’il est nécessaire de présenter. Les contrats que proposeront les organismes mutualistes présente 4 points forts.

  • les contrats de mutuelles seront moins chers pour les bénéficiaires ;
  • les contrats seront labellisées ce qui veut dire seules les personnes âgées pourront en bénéficier ;
  • ces contrats d’assurance seront éligible aux ACS,  (Aide Complémentaire santé) ;
  • ces contrats pourraient être susceptibles de faire bénéficier à leurs souscripteurs un avantage fiscal tel qu’un crédit d’impôt.

À suivre donc…

A bientôt,

Michael Merlen