Sauvez les « abeilles »

Complémentaire santé des seniors : les abeilles ont le bourdon !

Complémentaire santé des seniors : le collectif des Abeilles a le bourdon et compte se déployer, en essaim (bien entendu), à Paris devant le Sénat, le 27 octobre.

DVP : Qui êtes-vous (collectif) ?

Les abeilles représentent les salariés des petites mutuelles françaises et les employés de l’assurance de proximité (courtiers, agents généraux).

sauvez les abeillesQue défendez-vous ?
Les abeilles défendent avant tout la liberté et la solidarité.
La liberté pour le citoyen français de choisir son assurance santé doit être placée au cœur du débat ! Nous déplorons également que la solidarité entre assurés soit complètement occultée par ce projet de loi qui ne fait que segmenter la population.

Pourquoi dénoncez-vous le projet du gouvernement d’instaurer des contrats complémentaire santé à destination des plus de 65 ans ?

Que prévoit ce projet?

Ce projet prévoit un appel d’offre étatique pour les contrats de santé des personnes de plus de 65 ans. Ce dernier va privilégier une dizaine de gros assureurs et donc condamner tous les autres acteurs du marché au déclin et à la cessation d’activité (plus de 600 organismes assureurs existent en France, pourquoi en privilégier quelques uns et condamner les autres ?)

Que proposez vous?

Nous proposons une réponse simple : une mesure de type chèque santé ou crédit d’impôt qui permettrait à chaque citoyen de s’assurer librement chez l’assureur de son choix.

Quel serait, d’après vous, le chiffre de la casse sociale lié directement à ce projet du gouvernement ? des conséquences terribles pour l’emploi ?
Les dommages collatéraux de ce projet sont doubles.
D’une part les assurés vont payer les pots cassés par une augmentation considérable des tarifs qui viendra suite à l’illusion faite par les organismes élus d’une baisse de tarifs éphémère (les organismes choisis s’efforceront de proposer des tarifs très bas la première année en faisant du dumping). Ils se rattraperont ensuite sur les prix au détriment du pouvoir d’achat des retraités.
D’autre part, le fait de favoriser certains assureurs (qui sont par ailleurs déjà riches à milliards) sur un marché d’une si grande ampleur, condamnera 100 000 emplois : un désastre économique et social. C’est un hold-up du gouvernement qui condamne les plus petits assureurs et tous les petits commerçants de l’assurance à mettre la clé sous la porte.

Quelles sont les opérations que comptent réaliser l’association Sauvez Les Abeilles ? (appel à la manifestation à Paris devant le Sénat le 27 octobre)
En plus de notre manifestation devant le Sénat à Paris à 13h le 27 octobre, nous prévoyons des manifestations au même moment devant les Pôle Emploi des villes de Nice et Lyon. D’autres villes de régions seront peut-être annoncées en fonction du nombre d’inscrits (Marseille, Bordeaux…) Nous sommes en train de recueillir le nombre de participants et nous annoncerons les villes élues au fur et à mesure sur notre site internet.

Comment soutenir l’association ?

Vous pouvez nous soutenir de diverses façons :

Relayer notre message auprès de tous vos contacts pour faire venir un maximum de monde dans nos manifestations
Poster vos témoignages vidéo sur notre page Facebook comme l’ont fait de nombreux internautes : www.facebook.com/sauvezlesabeilles
Nous aider dans l’organisation des manifestations
Faire jouer vos contacts politiques en nous obtenant des rendez-vous qui nous permettront d’être écoutés par le gouvernement. Appelez et alertez votre député et votre sénateur, il ne faut pas attendre !
Nous financer à hauteur de vos moyens
Pour nous aider : signalez-vous au 05 59 15 16 33 ou elodie@sauvezlesabeilles.fr

Contact :
Elodie
05 59 15 16 33

Twitter
https://twitter.com/sauvezabeilles
Facebook
https://www.facebook.com/sauvezlesabeilles
URL
http://sauvezlesabeilles.fr/

Source : http://www.assurprox.com/mutuelle-sante/complementaire_sante_les_abeilles_ont_le_bourdon-13156.html : Très bon site comparateur d’assurances et autres produits

Bonne lecture,

Michael Merlen

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *